jeudi 22 mai 2008

Le niveau intellectuel des Français

Plus j’observe la société française et plus je pense au livre des professeurs Lynn et Vanhanen, publié en 2002 et consacré à l’étude des quotients intellectuels moyens dans 81 pays. La France arrive en 21ème position dans cet échantillon mondial et au 10ème rang en Europe de l’ouest avec un QI moyen de 98 (107 à Hong Kong et 102 en Allemagne). L’immigration ne va pas améliorer cette situation puisque les 16 pays africains étudiés se situent tous en queue du classement mondial avec des QI s’étageant entre 59 et 77 (1).

Ces données sont confirmées par le niveau de notre enseignement. Le classement 2008 de l’université de Shanghai (2) vient de tomber et ses résultats sont douloureux. Sur les 500 premières universités mondiales, on compte 308 américaines, 50 britanniques et seulement 9 françaises. Symbole de l’élitisme républicain, l’Ecole Normale Supérieure n’arrive qu’à la 39ème place dans la liste des 100 premiers établissements en sciences naturelles et mathématiques. Alors que la France forme chaque année autant de psychologues et de sociologues que l’ensemble de l’Union européenne, aucun établissement français ne figure dans la liste des 100 premières universités en sciences sociales. Ces résultats démontrent l’insuffisance des réformettes en cours. Au lieu de dépenser en pure perte, il serait plus judicieux d’allouer des bourses aux élèves méritants pour qu’ils puissent suivre des études sérieuses au Royaume uni ou aux USA.

Le battage organisé autour de Lévi Strauss signale aussi l’affaiblissement du niveau intellectuel. Ouvrons son opuscule « Race et Histoire » qui représente la bible du relativisme culturel. On y apprend que l’Orient dispose d’une avance millénaire sur l’Occident dans la connaissance du corps humain (il cite notamment le cas du Yoga). Autrement dit, toutes les avancées de la science occidentale en matière de biologie, de génétique ou de médecine comptent pour des prunes comparées aux pratiques merveilleuses des fakirs ! Dans le cadre du bourrage de crâne, sa lecture est pourtant un sésame pour tous ceux qui veulent réussir leur cursus dans les sciences humaines (3).

Enfin, si les Français votaient aux élections américaines, ils choisiraient Barack Hussein Obama à une écrasante majorité. Ils ignorent pourtant tout de son programme. Mais il suffit qu’il soit noir pour satisfaire un penchant morbide à la repentance universelle. Ne soyez donc pas surpris par toutes les bêtises que vous pouvez lire ou écouter en ce moment. Elles reflètent la situation intellectuelle de notre malheureux pays (4).

Gérard Pince

1- Le livre s’intitule « IQ and the wealth of nations ». Se reporter à http://en.wikipedia.org/wiki/IQ_and_the_Wealth_of_Nations pour retrouver le classement et ses commentaires.
2- L’université Jiao Tong de Shanghai réalise chaque année ce classement qui est internationalement reconnu. Pour plus de détails, reportez vous à
http://ed.sjtu.edu.cn/ARWU-FIELD2008.htm
3- Je cite in extenso le passage du livre : « L’Occident, maître des machines, témoigne de connaissances très élémentaires sur l’utilisation et les ressources de cette suprême machine qu’est le corps humain. Dans ce domaine au contraire, comme dans celui, connexe, des rapports entre le physique et le moral, l’Orient et l’extrème-Orient possèdent sur lui une avance de plusieurs millénaires. Ils ont produit ces vastes sommes théoriques et pratiques que sont le yoga de l’Inde, les techniques du souffle chinoises ou la gymnastique viscérale des anciens Mahoris » Quand j’étais à science po, il était déjà de bon ton d’opiner gravement dès que le nom de Lévi Strauss était prononcé. Hélas, aujourd’hui comme hier, les étudiants fragiles prennent ces inepties pour argent comptant.
4- Un conseil en passant: faites le plein de votre véhicule. Les marins bloquent les terminaux pétroliers et les routiers risquent ensuite de les imiter. N’oubliez pas qu’avec des imbéciles tout devient possible !