lundi 13 octobre 2008

Crise : Bravo Sarkozy

Ayons l’honnêteté intellectuelle de le reconnaître : Le Président Sarkozy a remarquablement géré cette crise et les mesures adoptées aux échelons mondiaux, européens et nationaux vont dans le bon sens en sauvegardant les banques et par conséquent leurs déposants.

La garantie accordée aux prêts interbancaires et les fonds prévus pour des recapitalisations et des nationalisations provisoires, s’inspirent du modèle anglais. Saluons aussi la lucidité de Gordon Brown qui a balayé les réticences des allemands et des américains. Tout l’occident suit désormais la même politique.

Je suis plus réservé sur les obligations imposées aux banques concernant le financement des particuliers, des entreprises et des collectivités territoriales. En effet, la crise actuelle étant due à un excès de crédit, il serait plus judicieux de laisser la purge aller jusqu’à son terme. Il faut, en revanche, poursuivre les réformes de la sécurité sociale et des retraites afin d’alléger les charges des entreprises et les encourager à investir. Plus que jamais, notre rapport sur les freins à la croissance reste d’actualité (1).

Après les mesures d’urgence visant à circonscrire l’incendie financier, il convient de traiter la crise économique dont on ne mesure encore ni l’amplitude ni la durée. A cette occasion, espérons que le problème de l’immigration sera enfin abordé. En effet, l’immigration massive porte une responsabilité primordiale dans la crise financière actuelle (2). Les révisions déchirantes en cours, devraient inciter nos pouvoirs publics à en finir aussi avec cette politique ruineuse (3).

Gérard Pince

1- Se reporter à www.freeworldacademy.com/chronique.htm

2- Se reporter à www.freeworldacademy.com/globalleader/financialcrisis.htm ou cliquez sur google en inscrivant : origins of the financial crisis. (8 jours après sa publication, cette étude figure en 1ere page sur Google sur plus de 10.000.000 d’entrées!).
Entre 2000 et 2008, les USA ont accueilli 20 millions de migrants légaux ou illégaux. Globalement, l’immigration légale ou illégale représente 57 millions de personnes. 45% des enfants de moins de 5 ans vivant aux USA appartiennent à une minorité raciale ou ethnique : Cliquez sur census bureau.

3- Se reporter à www.freeworldacademy.com/globalleader/IMMIG.htm ; Toujours occultée et pourtant largement connue, cette étude est incontournable pour comprendre les relations entre immigration, stagnation des salaires, chômage, et déficits publics et privés.