samedi 14 février 2009

Deux conseils à un Président en difficulté.

A l’approche de la négociation du 18 Février, je suggère deux idées de rupture à notre Président

Puisqu’une majorité de français souhaite une augmentation des salaires, le Président peut proposer que tout salarié qui touche actuellement 1100 euros reçoive désormais 2200 euros sur son compte bancaire. Comment réaliser un tel miracle? Reportez vous simplement à www.freeworldacademy.com/social.htm qui explique comment l’état confisque 1100 euros pour financer la sécurité sociale. Certes, les salariés qui accepteront cette mesure, devront alors s’assurer auprès de compagnies privées pour leur santé et épargner pour leurs retraites mais ils seront néanmoins largement gagnants. En effet, pour un ménage de deux personnes, le système de la sécurité sociale se traduit par un manque à gagner en fin de vie de 1.833.000 euros (soit 12.000.000 de francs ou 1.200.000.000 d’anciens francs).

Le Président peut aussi proposer la suppression de l’immigration choisie. On nous signale en effet, que des grands groupes hôteliers font venir par charters entiers des cuisiniers ou serveurs de Turquie et du Maroc avec des contrats de travail: 1438,80€ brut par mois - nourris logés blanchis - Vol aller/retour payé par l'employeur- lieu de travail: Megève - Courchevel - les Arcs - les 2 Alpes etc. Les savoyards au chômage apprécieront! Autre statistique: l’année dernière le nombre de travailleurs nés sur le sol britannique a baissé de 278.000 alors que 214.000 personnes nées à l’étranger ont trouvé un emploi. Pour connaitre la vérité sur chômage résultant de l’immigration, reportez vous à www.freeworldacademy.com/globalleader/IMMIG.htm

Il n’est pas certain que les syndicats apprécient ces deux propositions mais elles auraient le mérite de les mettre au pied du mur et de permettre au Président Nicolas Sarkozy de regagner la faveur d’une majorité de français.

Gérard Pince