vendredi 22 mai 2009

Note à l’attention du Ministre de l’Education

Je crois que le Ministre fait fausse route avec ses projets qui font semblant d’ignorer que l’immigration est la cause première de la situation observée. En cas d’incivilités ou à fortiori de violences, Il faut envisager les mesures suivantes en fonction de la gravité de la faute commise.

-Réunion du conseil de discipline et exclusion définitive de l’élève du système de l’enseignement public. Lorsque l’élève est né en France de parents étrangers, il n’acquière la nationalité qu’à 18 ans. L’exclusion de l’enseignement interdirait alors sa nationalisation automatique.

-Suppression de toutes les aides sociales aux parents concernés (y compris les allocations familiales).

-Lorsque les parents ont obtenu la nationalité française, déchéance de celle-ci et invitation à quitter le territoire.

Ces mesures n’entraîneraient aucun coût pour le contribuable et pourraient avoir un certain effet dissuasif. Je suggère au gouvernement de les évoquer avant les élections pour répondre à l’impatience des français qui n’en peuvent plus.

Gérard Pince