lundi 30 novembre 2009

Suisse : la leçon d’identité nationale

Nous en rêvions, les suisses l’ont fait ! Contrairement aux prévisions des instituts de sondage, ils viennent d’approuver à 57,5% l’initiative anti minarets ! Ils ont infligé un camouflet majeur à l’islam et à tous ses collabos. Ils viennent aussi de nous donner une belle leçon d’identité nationale.

Qu’est ce qu’un français ? C’est, pour l’essentiel, un européen de race blanche, de culture chrétienne et Greco latine, et dont la langue maternelle est le français. Sont aussi français ceux qui ont voulu ardemment le devenir, par le biais de la naturalisation, en acceptant de s’assimiler à notre culture et notre langue. Tout le reste relève de la forfaiture.

Les discours de Nicolas Sarkozy sur ce thème ne passent plus. Chaque jour, de nouvelles mesures facilitent l’invasion tandis que la presse, de la gauche à la droite, martèle la même propagande avec le soutien de toutes les élites auto proclamées. Regardez ces présentatrices de télévision qui déplorent que le peuple puisse s’exprimer ! Si vous pouviez les scanner, vous verriez des démons poilus en train de s’agiter ! Le sauvetage de Polanski représente leur seul centre d’intérêt. Nous en avons assez des psychopathes, des pervers sexuels et des corrompus qui veulent remplacer les français par d’autres populations !

Avec ce vote, un formidable espoir se lève en Europe. Tout n’est peut être pas perdu ! Je pose donc à nouveau ma sempiternelle question : A quand un collectif de toutes les organisations résistantes, sans aucune exclusive, pour imiter les Suisses ?

Gérard Pince.