mardi 2 avril 2013

La France en panne.



Si vous avez aimé le numéro comique de Hollande en petit mécano avec sa boite à outils, vous éclaterez de rire en lisant les aventures du président Delande dans « La conspiration des magiciens », mon dernier roman (1).

En vérité, François Hollande peut gagner son pari d’inverser la courbe du chômage. Les indicateurs américains s’améliorent et la croissance reste forte dans les pays émergents. Les bourses montent, ce qui signifie que les investisseurs anticipent une reprise en 2014. En dépit du soubresaut chypriote, l’épargnant avisé arbitre une partie de ses fonds en euros contre des actions dans des secteurs porteurs. Notre rusé président escompte les effets de cette embellie en se souvenant que Lionel Jospin en avait bénéficié dans les mêmes circonstances.

Toutefois, le creusement des déficits en 2012 risque de contrarier cet attentisme. Hollande a osé prétendre qu’il lui était impossible de réduire les dépenses votées par l’ancienne majorité ! Cette affirmation illustre sa duplicité puisqu’il pouvait recourir à un collectif budgétaire. Tant que les marchés financiers n’auront pas montré les dents, il ne fera rien qui puisse mécontenter les catégories privilégiées qui bloquent toute réforme de la société depuis des décennies.

L’absence d’alternative représente son principal atout. Le programme économique de Marine Le Pen est aussi déficient que celui de Mélenchon. Tant qu’elle s’obstinera à vouloir sortir de l’euro, elle se privera des voix des quinze millions de retraités qui ne souhaitent pas revenir à une monnaie de singe et le vote en sa faveur restera protestataire. Par ailleurs, les propositions de l’UMP sont inaudibles d’autant plus que sa frange libérale soutient activement l’immigration parce qu’elle profite à court terme au patronat et aux classes dirigeantes. L’opposition institutionnelle n’apporte donc aucune solution.

Contrairement à la propagande des médias et des instituts de sondage, je crois que la population est plus préoccupée par l’insécurité et les prémisses d’une guerre civile que par le chômage dont l’invasion est d’ailleurs la cause principale.

Je vous annonce à ce sujet la sortie prochaine, aux éditions Godefroy de Bouillon de mon ouvrage intitulé « les Français ruinés par l’immigration ». Ce document explosif taille en pièces les arguments des « élites » qui prétendent qu’elle nous enrichit. Fondé sur les chiffres de la comptabilité nationale de 2011, il démontre au contraire que la crise de la dette publique est celle de l’immigration en provenance des pays tiers (2). Cela signifie que tous les efforts d’austérité que l’on impose aux Français proviennent du refus de la réguler !

Comment interrompre cette hémorragie qui ruine nos finances publiques et le budget des familles ? Les solutions existent mais qui aura le courage de les appliquer ?

Gérard Pince

1- http://www.amazon.fr/La-conspiration-magiciens-G%C3%A9rard-Pince/dp/2841912744

2- Extérieurs à l’union européenne à 27.