samedi 15 février 2014

L’agenda du sursaut : donnons le 9 mars et le 5 avril de nouveaux coups de boutoir au régime !



     Lorsque vous faites face à un crotale, il se rétracte dans son terrier et sort par une autre issue pour vous mordre par traîtrise. De même, le gouvernement a paru reculé sur la famille pour ne pas contrarier son électorat musulman qui s’était affiché sous une banderole en arabe avec la manif pour tous, mais il a ensuite annoncé que des extraits de la loi reviendraient bientôt au parlement. Usant d’une ruse semblable, il a retiré de son site le rapport sur l’intégration qui avait suscité une émotion légitime avant de le représenter sous la forme de 44 mesures qui organisent la préférence étrangère, le racisme anti-français, et la délation généralisée.
    
    Ces textes imposent aux Français de s’adapter aux envahisseurs. Cela signifie que nous sommes des citoyens de seconde zone sur notre propre territoire. Nous le savions déjà mais c’est désormais acté. Notre ami Renaud Camus qui s’indigne de ce grand remplacement comparaîtra le 21  février devant la justice. Sa condamnation marquerait l’abolition de la liberté d’expression en France. Citer les Français de souche devient aussi un délit. Non seulement nous devons nous taire mais il ne faut plus nous nommer. Nous sommes des intouchables.

     Eh bien, nous allons nous faire entendre ! À l’appel de Riposte laïque et de Résistance républicaine, nous manifesterons le 9 mars à 14 heures, place Denfert-Rochereau à Paris, pour exiger un référendum sur l’immigration ! Le vainqueur de la votation suisse Oskar Freysinger sera à nos côtés ! Quel symbole de la nouvelle Europe à laquelle nous aspirons !

     Nos associations (1) souhaitent aussi que le NON au grand remplacement soit le thème fédérateur de la prochaine journée de colère prévue le 5 avril à Paris et dans plusieurs villes de France. Il faut franchir encore une  étape dans la reconquête du pouvoir par le peuple souverain et nous voulons, en tant qu’organisateurs, que le processus aille jusqu’à son terme sans violences.

    Ils ont supprimé la liberté d’expression ! Désormais, place à l’action !

Gérard Pince

1— Comité de Lépante, Parti de l’In-Nocence, NON à la substitution de population, Free World Academy, Révolution bleue.