vendredi 4 juillet 2008

Le silence est d’or.

A défaut de m'expatrier, je me suis replié en bon ordre dans un village de la France profonde.

En effet, face au crétinisme ambiant, encore illustré par l’hystérie Betancourt, la seule attitude digne consiste à se taire.

On reverra tout cela quand les français auront l’esprit plus clair: quand le brut atteindra 250$ ou quand le CAC sera à 3500, par exemple !

En attendant, bonnes vacances à tous.

Gérard Pince