dimanche 4 septembre 2011

Le coût de l'immigration originaire du Tiers monde


Ce rapport établit le coût de l’immigration originaire du Tiers monde (immigrés et descendants directs) en comparant les dépenses que l’État lui consacre aux recettes qu’il en reçoit. Il concerne votre ménage par le biais de vos propres impôts. Il intéresse donc tous les Français, quelles que soient leurs opinions politiques.

Vous en prendrez connaissance en cliquant sur le lien suivant : http://www.freeworldacademy.com/Immigration-%20tiers%20monde.htm

Cette immigration entraîne un déficit de 71 milliards pour les finances publiques en 2009 ! Ce résultat n’est pas surprenant puisque 6 sur 10 des originaires des pays du Tiers monde en âge de travailler sont inactifs ou au chômage.

Je ne propose aucune solution. Tout comme pour votre ménage, leur choix relève de considérations morales ou sentimentales. Après tout, quand on aime, on ne compte pas. Je vous signale toutefois que vous vous ruinez et qu’il serait temps d’en prendre conscience !

J’espère surtout que mon étude permettra d’en finir pour de bon avec la propagande absurde qui prétend que cette immigration nous enrichit. À ce titre, je vous demande de la diffuser le plus largement possible.

Gérard Pince

mardi 23 août 2011

Affaire DSK:La messe est dite

La messe est dite. Toutes les charges contre DSK sont levées. Il a été victime d’une créature lubrique animée par des motifs crapuleux. J’étais parvenu à cette conclusion dès le début de l’affaire en faisant appel au simple bon sens.

Ceux qui se sont trompés n’ont aucune expérience des réalités de l’Afrique. Je leur conseille donc de commander en ligne la Proie du Mal en cliquant sur le lien suivant : www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=34143

Gérard Pince

samedi 21 mai 2011

DSK ne peut pas être coupable. Son accusatrice est une menteuse.

Comme le disait Voltaire, un viol est aussi difficile à commettre qu’à prouver. Comment peut-on imaginer qu’un homme de soixante-deux ans, et qui ne ressemble pas à un athlète, puisse tenter de violer une Africaine de trente-deux ans et d’un mètre quatre-vingt ? Relisez bien l’acte d’accusation que la décence nous interdit de reproduire. Je prétends qu’il est matériellement impossible d’exécuter les actes décrits en dehors d’un rapport consenti.

Dans ce contexte, les tests ADN attendus pourraient démontrer qu’il y a bien eu un rapport, mais les faits excluent la possibilité d’un viol. J’en déduis que la plaignante est une menteuse ou l’instrument d’une machination.

Je suis hostile à toutes les idées de DSK, mais la logique m'interdit de me joindre à cette curée.

1- On invoque des précédents qui ne valent rien. Dans chacune de ces affaires, on trouve toujours des « victimes » à retardement qui espèrent gagner en notoriété (souvenons-nous des affaires Baudis ou Dutreau). On en arrive à confondre la séduction avec un crime, en oubliant que ce sont les femmes qui harcèlent souvent les hommes de pouvoir. Enfin, il faut tenir compte du contexte américain. Sourire à une fille dans un ascenseur est déjà une agression sexuelle ! Quant à la justice américaine, se souvenir de l’enquête sur l’assassinat de Kennedy.

vendredi 20 mai 2011

Second roman consacré à l'Afrique

Les éditions de l’Harmattan viennent de publier mon second roman intitulé :

LA PROIE DU MAL
Épopée au cœur de l’Afrique contemporaine.
Auteur : Gérard Pince
ISBN : 978-2-296-54709-4

Si vous ne le trouvez pas chez votre libraire en raison de sa parution récente, vous pouvez soit le lui commander, soit l’acheter électroniquement en cliquant sur www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=34143


Au lendemain des indépendances, les populations africaines connaissent encore le calme et la paix. Un coup d’État mené par des soudards sanguinaires va réveiller tous les vieux démons et entraîner le pays dans l’abîme.

Comment les manigances de quelques individualités subalternes vont-elles conduire la France à soutenir ce coup d’État ? Comment la bêtise des nouveaux dirigeants, les luttes de sérail des conseillers blancs et la démence d’un coopérant français vont-elles plonger ce pays dans les ténèbres ? Le roman décrit cet engrenage et l’enfer hallucinants d’une Afrique qui devient la proie du mal.

Le diable est bien présent dans cette histoire et prend tour à tour les figures de la cupidité, de l’ignorance et de la folie.

Au lieu d’inventer un pays imaginaire, j’ai rassemblé au Tchad sur une période de trois ans, des évènements qui se sont déroulés dans plusieurs pays d’Afrique après les indépendances. Les faits, les anecdotes et certains dialogues retranscrivent souvent mes observations au cours de différents séjours en Afrique.

dimanche 13 février 2011

Révolutions : un train peut en cacher un autre.

C’est bien la première fois que les journalistes du monde entier se réjouissent de voir une junte militaire remplacer un pouvoir civil ! Je suis très sceptique sur l’avenir de ces révolutions qu’il faut replacer dans leur contexte historique et géopolitique. Je vous conseille de vous reporter à mon étude http://www.freeworldacademy.com/globalleader/great.htm qui permet de former un jugement plus serein que celui de nos médias.

Pour les résistants, seules importent les conséquences de ces événements pour la France et l’Europe. Observons le débarquement de milliers de tunisiens sur les rivages italiens. Dans le temps, on coulait les bateaux des envahisseurs. De nos jours, on les accueille avec compassion. L’invasion de notre continent se déroule ainsi sous nos yeux, sans aucune résistance.

Le plus stupéfiant reste l’apathie de nos compatriotes. Comme je l’ai répété lors de l’émission de http://www.rechmantv.com/ consacrée à mon roman « Le revenant de la forêt guyanaise » (cliquez sur http://www.amazon.fr/Guyanaise-Deconseille-Personnes-Politiquement-Correctes/dp/229612903X?&camp=2498&linkCode=wey&tag=fwa-21&creative=20402 pour en lire des extraits et le commander), nos gouvernements administrent des soins palliatifs à une population de vieillards et de mutants, en attendant son remplacement par les jeunes pour la France. De plus, ces petits bouts de choux sont gourmands ! J’ai rappelé, le douze février, sur http://www.radiocourtoisie.net/tempo/ le coût de cette immigration évaluée à 48 milliards d’euros en 2004. J’actualise ces données pour 2011. Attendez-vous à une ardoise encore plus douloureuse !

Je reviens de Géorgie et j’atteste sur l’honneur avoir payé de mes propres deniers l’avion et mon séjour au Tbilissi Marriot. Dans ce petit pays peuplé exclusivement d’européens, j’ai entendu les gens s’attrister de voir la France devenir un pays arabo africain. Je leur ai répondu qu’il ne restait plus qu’à attendre une « révolution », à l’instigation de Hussein Obama, pour porter au pouvoir une junte de la diversité dirigée par l’islam de France !

Gérard Pince

samedi 29 janvier 2011

Censure !

1- Nos amis de Riposte Laïque subissent à leur tour les poursuites judiciaires des officines collabos. Bien sûr, ces dernières ne s’émeuvent pas du racisme anti blanc éructé par des groupes de rap et dont les insanités circulent sur le web. Clairement, nous en sommes revenus au temps de la censure et la liberté d’expression n’existe plus. Pour éviter des procès coûteux , j’invite donc mes amis à se conformer à la suite de ce texte qui obéit scrupuleusement aux injonctions de nos maîtres.

2-Je me réjouis des révolutions en cours en Tunisie et surtout en Egypte. Elles déboucheront, comme autrefois en Iran, sur des régimes (censuré). Les conséquences de ce phénomène seront bénéfiques à un triple point de vue :

- La légende dorée de l’islam modéré passera définitivement à la (censuré).

- Les populations originaires de ces pays et installées en Europe vont se (censuré) au point de rendre la situation (censuré).

-La Commission européenne qui favorisait l'(censuré) de l’ Europe, en espérant, qu’en contrepartie, les pays arabes toléreraient l’existence d’(censuré), va devoir changer de stratégie. Les élites frémissent en voyant ce qui se passe en Egypte. Wall Street dégringole! Tous espèrent secrètement que Moubarak reprendra la situation en main. Regardez la carte des frontières de l’Egypte et vous comprendrez (toute la phrase censurée).

3- Je conçois que Céline ne soit pas « célébré ». Mais qu’attend-t-on pour débaptiser toutes les rues et lycées qui portent le nom d’Aragon ? Il fut certes un grand homme de lettres mais comment oublier ( toute la phrase censurée).

Si vous voulez échapper à la censure, commander directement "Le revenant de la forêt guyanaise" aux Editions de L'Harmattan en cliquant sur le lien suivant:

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=32861


Gérard Pince

dimanche 16 janvier 2011

Scandales et indignations.

1-Scandalisé mais pas surpris par l’émission de France 4 consacrée au lynchage de Riposte laïque et du Bloc identitaire. Question : comment nos amis se sont-ils laissés entraînés dans un piège aussi grossier ? Imagine-t-on Jean Moulin allant dialoguer avec les journalistes de Radio Paris, la station des boches pendant l’occupation ? Ne savez-vous pas, qu’à l’exception de quelques individualités comme Ivan Rioufol ou Eric Zemmour , la majorité de la presse est aux ordres de la LICRA, de SOS RACISME et du MRAP ? Au sein de notre Comité, la consigne est simple : aucun contact avec la collaboration.

2-Indigné par les manifestations des tunisiens installés en France. Sommes-nous dans un pays où les étrangers dictent à notre gouvernement ce qu’il doit faire ? Certes, Ben Ali a supprimé les libertés publiques pour contenir les islamistes mais cela n’a jamais empêché les licrateux de passer leurs vacances dans ce pays ! A quand le même scénario au Maroc ? Avec ses villas luxueuses vendues à prix d’amis aux collabos en récompense de leurs efforts pour remplacer notre population par une autre ! Ah, la douceur de l’Islam !

3-Encouragé par la fragilité de l’oligarchie. Puisque c’est si facile de faire une révolution, qu’attendons-nous ?

Gérard Pince
Pour commander directement "Le revenant de la forêt guyanaise" aux Editions de L'Harmattan
cliquez sur le lien suivant:
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=32861